Histoire

Le Samedi du partage a été créé en 1993 à l’initiative de M. Guy Perrot, ancien directeur de l’Hospice général, avec l’appui d’autres institutions, dans le cadre du volet Solidarité de la campagne Genève gagne.

Nombre de bénévoles
Nombre de magasins partenaires
Nombre de tonnes collectées

Le 18 décembre 1993, la première récolte de denrées alimentaires et de produits d’hygiène de base a eu lieu dans 12 supermarchés avec l’appui de 50 bénévoles ; elle a remporté un succès immédiat avec 16 tonnes de marchandises.

Depuis, la manifestation n’a pas cessé de grandir. En 2016, grâce à la générosité des Genevois, nous avons pu offrir 292 tonnes de nourriture et d’articles d’hygiène aux personnes démunies.

Nombre de bénévoles impliqués

   

 

Qui sommes-nous?

Le Samedi du partage est co-organisé par le Centre Genevois du Volontariat (CGV), la Fédération du Commerce Genevois (FCG), la Fondation Partage et l’Hospice général.

Le Samedi du partage permet à une cinquantaine d’associations caritatives et autres services d’utilité publique genevois de récolter des produits d’hygiène et des denrées alimentaires pour les personnes en situation précaire.

Dans notre association, chacun a un rôle :

  • Le CGV recrute et répartit les bénévoles dans les magasins.
  • La FCG participe à la promotion du Samedi du partage.
  • La Fondation Partage assure la logistique de la manifestation, stocke et distribue les produits récoltés aux associations caritatives et aux services sociaux.
  • L’Hospice général préside l’association et se charge de la communication de la manifestation.

Cette action se déroule deux fois par an, en juin et novembre.

Le jour J

Le Samedi du partage est organisé deux fois par année, en juin et en novembre, dans plus de 70 supermarchés, avec la participation de quelque 900 bénévoles.

Nous récoltons des denrées alimentaires non périssables et les produits d’hygiène de base. En bref, ce que nous avons tous dans les placards de notre cuisine ou de notre salle-de-bain ! Par exemple, la confiture, le café, le thé, les céréales, le sucre, la farine, l’huile, le vinaigre, le riz, les conserves, le dentifrice, les brosses à dent, le savon liquide et les produits de soin pour bébé.

La récolte du Samedi du partage est distribuée par la Fondation Partage à une cinquantaine d’associations caritatives reconnues d’utilité publique, de services sociaux ou de lieux d’urgence. Ainsi nous sommes sûrs que les produits alimentaires et les articles d’hygiène offerts par les Genevois sont distribués aux personnes démunies en fonction de leurs besoins.

Bénéficiaires

5.4 % de la population du canton de Genève vit sous le seuil de pauvreté. Les situations de précarité, conséquences de parcours de vie douloureux ou difficiles, sont innombrables.

La philosophie de notre association est simple : la récolte du Samedi du partage doit venir en aide à toutes les personnes dans le besoin à Genève, quels que soient leurs difficultés, leur âge ou leur situation. Il peut s’agir de familles monoparentales ayant de la peine à nouer les deux bouts, de working poors, de femmes et d’enfants victimes de violence, de personnes sans domicile fixe ou souffrant de troubles psychiques…

Partenaires

Celles-ci participent à la récolte ou accueillent nos bénévoles dans leurs magasins lors du Samedi du partage. La Ferme de Budé nous a récemment rejoints.

Autres soutiens

De nombreuses entreprises organisent une récolte auprès de leurs employés.

Notre action reçoit le généreux soutien de Zep qui signe le logo et les illustrations du Samedi du partage.

Notre action est soutenue par les enseignes suivantes :